• La Gazelle s'en est allée...

     

     Et l'union d'il y a un an et demi environ entre le Palmier et la Nakhla (palmier femelle) a donné naissance à une Déglet Nour au joli prénom de                          à laquelle nous souhaitons une longue vie dans la santé et le bonheur 

     

    Résultat de recherche d'images pour "branchettes de déglet nour "

     

    Et Soraya a rejoint encore plus de Bonheur

     

     

     La Gazelle s'en est allée vers d'autres pâturages

    Je suis de retour de Laghouat où nous assisté au mariage de ma nièce Soraya après avoir été son témoin, bien auparavant, dans la Fatiha ou mariage religieux durant lequel l'Imam a rappelé les droits et devoirs de la mariée et de son époux au regard de l'Islam. Et la coutume locale a été respectée se terminant par le couscous au miel et au lait , café et thé, pâtisserie à consommer sur place et ou à emporter dans de petites caissettes. Assistaient à cette Fatiha les parents du couple, leurs amis, les cousins de la gazelle, Meriem et Hamza, l'imam et durant laquelle, la dot, montant révélé parfois à l'assitance est remise au père de la mariée.

     

    Les mariages, belle occasion de revoir les amis...

     

    Les mariages, belle occasion de revoir les amis...

     

    Et Djelloul serre bien fort Lila, sa petite fille qui prendra la place de la gazelle partie

     

     Les mariages, belle occasion de revoir les amis...

    Et dans quelques minutes le père de la gazelle, sa "mazouzia" (dernière née), va verser quelques larmes d'au-revoir de la gazelle chose qu'il n'a pas faite pour ses filles jumelles filles Nafissa et  déjà parties

     

     

     

     

     

    Les mariages, belle occasion de revoir les amis...

     

    Les mariages, belle occasion de revoir les amis...

    Hamza faisant connaissance de Si Mohamed Hadj Aissa 

     

    Fatiha de Soraya - Couscous au miel, dernières cuillérées de mon ami Mohamed Hadj Aissa 

     

    Les mariages, belle occasion de revoir les amis...

     

    Les mariages, belle occasion de revoir les amis...

    Et hier, après la fête dans une salle destinée à cet effet et où les parentes et amies de la famille ont dansé, pris de nombreuses photos et vu la mariée défiler avec ses nombreuses toilettes, parfois accompagnée de sa cousine Mériem et s'être mis la henna au creux de la main, la gazelle est revenue au domicile parental pour photos avec les présents et un au revoir prochain. Et ce fut moi, son oncle, qui l'ai accompagnée jusqu'à la sortie du domicile paternel, sous le pan du burnous hérité de notre père, jusqu'à la voiture, tête du cortège, vers sa nouvelle destinée.

    Dieu fasse que ce jeune couple soit le plus heureux du monde...et que les larmes de son père soient celles du BONHEUR.

    Dieu, prêtez-moi vie pour que je fasse de même avec mes petites filles Mériem, Rym, Maroua, Kenza et Louiza.

    ________________________________

    Le coeur perçoit ce que l'oeil ne voit pas

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :