• La fantasia

     

     

     La Fantasia

    Pratique très ancienne, elle prend le plus souvent la forme d’évolutions équestres au cours desquelles des cavaliers, munis de fusils à poudre noire et chevauchant des montures richement harnachées, simulent une charge de cavalerie dont l’apothéose est le tir coordonné d’une salve de leurs armes à feu. .

    Un cavalier sans armes est comme l'oiseau sans ailes.

    Dans une main forte toutes les armes sont bonnes.  

    L'insulte est l'arme du faible.

    Si tu vas chasser le lièvre, prends aussi l'arme qui peut tuer le tigre. 

    Les armes du sage sont sa science et sa langue, comme les armes du guerrier sont l'épée et la lance.  

    Trois "choses" constituent l'honneur d'un Arabe, mais dans quel ordre ? 

    Sa femme

    Son fusil

     

    Son cheval

    le coeur perçoit ce que l'oeil ne voit pas


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :