• Echec et Mat

     

    Les Echéphiles

    Au début tu es Fou de ta Dame
    mais par la suite tu lui joues des sales Tours,
    elle change de Cavalier
    alors tu comprends que tu n'es pas le Roi
    mais juste un simple Pion !

     

     

     L'association "Emir's Riders" (Les Cavaliers de L'Emir)
    est une association de jeu d'échec. Un club de jeu d'échec.
    Elle a reçu son agrément, numéro 10/2015.
     Son but ? Redonner à la ville de Miliana un peu
    de son aura d'antan pour ce jeu éducatif.
    Pour cela, cette association, nouvellement créée,
    a ouvert une école pour les poussins d'abord
    et pour tous les fans de la ville pour ce jeu.

      

     

    L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes assises, échecs et table

     L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes assises, table et intérieur

    L’image contient peut-être : une personne ou plus, ciel, arbre, terrain de basketball, maison, chaussures et plein air

    Sur la placette du Musée de l'Emir Abdelkader,
    en plein centre-ville tournoi-publicité 
    en direction des jeunes de la ville

     

    Avant, c'était la Tour du Zaccar

    Le jeu d'échec à Miliana
    a été vulgarisé par une poignée de coopérants techniques
    juste après l'indépendance . A cette époque, notre ville possédai
    un club d'une cinquantaine de joueurs : la Tour du Zaccar.
    Une dizaine d'années après fut crée la fédération Algérienne de jeu d'échec
    (début des années 1970) !

    L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes assises, échecs et table
    Tournoi organisé par la Tour du Zaccar
    A gauche Mr Mokhtar Khebizi, du Service des Domaines, face
    à Mr Cervera, Prof d'Espagnol au Lycée Mustapha Ferroukhi
     
    __________________________________________
     
    Le coeur perçoit ce que l'oeil ne voit pas
     

  • Commentaires

    1
    zcorb
    Vendredi 19 Janvier à 22:39

    Eh oui ! Le temps nous le dit : le jeu d'échec dans notre chère petite ville était était plus développé lors des années 70 qu'en 2018. Une notable régression. Et pas qu'au jeu d'échec. Vraiment triste.

    Les grandes personnes ne font pas assez pour leurs jeunes, pour leur avenir. Avenir des grandes personnes, je sous-entends, car les jeunes sont l'avenir des grands. Si la chaîne ne transmet pas, c'est tout le moteur qui bloque.

    Maâlich, tant qu'il y a de la vie, il nous restera toujours l'espoir.

    Merci pour ce délicieux article.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :